Adn sur fond vert logo espace Qui sommes-nous © Arnaud Veldeman

Qui sommes-nous ?

L'INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE

Dans un contexte climatique, démographique et énergétique complexe, la recherche agronomique doit étudier des enjeux majeurs à des échelles variées. Imaginer la disponibilité et la sécurité alimentaire mondiale en 2050, contribuer à la limitation du gaz à effet de serre d’origine agricole, favoriser l’adaptation de l’agriculture et des forêts au changement climatique non réversible sont autant de préoccupations mondialement partagées. Elles impliquent, entre autres, de connaître les comportements des individus à l’échelle des territoires ou des marchés, d’étudier les liens entre la santé des plantes, des animaux et des hommes, de rechercher de nouvelles voies pour la production d’énergie et de matériaux issus de l’agriculture et d’en limiter en général l’impact environnemental…
Pour cela, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) produit des connaissances scientifiques et accompagne l’innovation économique et sociale dans les domaines de l’alimentation, de l’agriculture et de l’environnement.

Partout dans le monde, par sa capacité d’impulsion, de coordination, de diffusion et de transfert, l’établissement évolue au contact d’une grande diversité d’acteurs : académiques, économiques, associatifs ou territoriaux. Tous participent à la définition des orientations de l’Institut. Ces ancrages à la société font de l'Inra un organisme de recherche "finalisée" qui mobilise nombreuses disciplines scientifiques : principalement les sciences de la vie (68 % des compétences scientifiques de l’Institut), mais aussi les sciences des milieux et des procédés (12 %), l’ingénierie écologique, les écotechnologies et les biotechnologies (8 %), ainsi que les sciences économiques et sociales (8 %) et les sciences du numérique (4 %).

  • Vidéo : Lancement d'un consortium de recherche et innovation pour le biocontrôle

    A l’initiative de l'Inra, plusieurs acteurs publics et privés1 de la recherche, de la recherche-développement et de l’innovation s’associent pour créer un consortium public-privé sur le biocontrôle.

  • Vidéo Agrosciences en ligne : lancement de l’Université en ligne Agreenium-IAVFF

    Dans un contexte où les stratégies d’apprentissage intègrent de plus en plus le numérique, le premier cours de l’Université en ligne d’Agreenium – Institut Agronomique Vétérinaire et Forestier de France (IAVFF) est désormais ouvert aux inscriptions. Lancé officiellement par trois ministres le mardi 24 février 2015 au Salon de l’agriculture (stand Inra), ce premier MOOC porte sur l’agroécologie, véritable enjeu de la loi d’avenir pour l’agriculture.

  • Signature d’une convention pour l’Exposition Universelle Milan 2015

    L’alliance française de recherche Allenvi et le Commissariat général de la France à Milan 2015 ont signé le 26 février 2015 une convention de coopération dans le cadre de l’Exposition Universelle Milan 2015 « Nourrir la planète — Énergie pour la vie ». L’accord a été signé par François Houllier, président d’Allenvi et PDG de l’Inra, et Alain Berger, commissaire général, sur le stand de l’Inra au Salon international de l’Agriculture.

  • Visite du Président Hollande sur le stand Inra au SIA 2015

    Le 21 février 2015, le président de la République s’est rendu sur le stand de l’Inra pour un échange sur le changement climatique et l’innovation en agriculture.

  • Inra-Cirad, une longue tradition de compagnonnage

    Michel Eddi, président-directeur général du Cirad et François Houllier, président-directeur général de l’Inra ont signé vendredi 6 février la création d’une unité commune dédiée aux relations internationales. Les deux présidents détaillent la longue trajectoire de leur collaboration et présentent l’ambition de cette nouvelle structure à l’international.

  • Avis sur la formation à et par la recherche

    Ce 6e avis du Comité consultatif d’éthique pour la recherche agronomique commun à l' Inra et au Cirad porte sur la formation à et par la recherche. Il est centré sur les formations scientifiques : masters,  doctorats, écoles chercheurs.

  • L'Inra dévoile les premiers résultats du projet Asirpa

    François Houllier, PDG de l’Inra et président d’Allenvi, a présenté, jeudi 3 juillet, le rapport sur le projet Asirpa initié en 2011, sur l'impact des recherches agronomiques, lors d’un colloque devant l’Office parlementaire de l’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST).

  • L’Inra publie son rapport d’activité 2013

    Le rapport annuel 2013, présenté fin juin au conseil d’administration rend compte, dans sa nouvelle forme et en trois cahiers thématiques, de la diversité des activités de l’Institut et de l’engagement de ses personnels.

  • Quelle contribution de l’agriculture française à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ?

    L’agriculture française contribue pour près d’un cinquième aux émissions de gaz à effet de serre (GES). En même temps, elle représente un potentiel de stockage du carbone. L’Ademe et les ministères chargés de l’Agriculture et de l’Environnement ont sollicité l’Inra pour réaliser une étude de l’agriculture française pour déterminer et analyser une dizaine d’actions portant sur des pratiques agricoles et susceptibles de favoriser le stockage de carbone par l’agriculture ou de réduire ses émissions de GES.