• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Jean-François SOUSSANA, Vice-Président en charge de la politique internationale de l'Inra.. © Inra, MAITRE Christophe

Cap sur l’internationalisation

L’ambition internationale de l’Inra est au service de l’agriculture et de l’alimentation mondiales, de l’environnement et de la bioéconomie, des enjeux qui sont à la fois au cœur de l’agenda de recherche et d’innovation européen, et centraux pour les objectifs de développement durables promus par les Nations-Unies. Entretien vidéo avec Jean-François Soussana, vice-président de l’Inra, en charge de la politique internationale.

Mis à jour le 11/07/2018
Publié le 11/07/2018

L’Inra est le 1er organisme de recherche agronomique en Europe et l’un des plus grands au monde. Ses chercheurs mobilisent une large diversité de disciplines pour traiter de questions relatives à l’alimentation, à l’agriculture et à l’environnement. Ils produisent des connaissances et des innovations qui contribuent aux transitions agricole, alimentaire, écologique ou énergétique nécessaires à nos sociétés pour pouvoir vivre mieux et de façon durable. Travailler sur ces questions planétaires exige une vision et une action internationales. D’ores et déjà, plus de la moitié des publications de l’Inra sont issues de collaborations internationales avec de nombreux pays…

Quelle stratégie mène l'Institut à l'échelle européenne et internationale ?

C'est ce que présente Jean-François Soussana, le vice-président en charge de la politique internationale de l'Inra interviewé sur le centre Inra de Nancy le 23 mai 2018. Il rappelle que l’Inra bénéficie dans le monde d’une image favorable avec une qualité de recherche reconnue. Sa stratégie de développement à l’international s’appuie sur un plan d’action à 5 ans avec trois objectifs prioritaires :

  • une politique internationale renforçant les priorités scientifiques de l’Inra pour 2025 et l’impact des recherches pour la société. Pour cela, développer quelques grands programmes alliant des partenariats européens et internationaux, ouverts à la formation - via le partenariat avec l’enseignement supérieur - et à l’innovation ;
     
  • le renforcement d’une capacité de recherche et d’expertise sur les enjeux européens et mondiaux, afin de développer notre impact, notre influence et notre pertinence par rapport aux attentes des partenaires, des acteurs publics et privés et des institutions communautaires et internationales en charge de politiques publiques dans les champs de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement ;
     
  • mieux relier nos dispositifs de coopération en Europe et à l’international, tout en renforçant les synergies avec notre action régionale et l’enseignement supérieur. Ceci afin de faciliter l’alignement des instruments de coopération dans le cadre national, communautaire et international, de créer des outils incitatifs renforçant la participation des équipes de l’Inra à ces instruments et de développer notre attractivité pour des doctorants et chercheurs internationaux.
Trois priorités européennes

Focus sur l’Europe

Trois priorités Inra pour « Horizon Europe »

Le programme « Horizon Europe » succède en 2021 à l’actuel Programme cadre de recherche et d’innovation (« Horizon2020 »). La stratégie européenne de l’Inra est intégrée à sa stratégie scientifique Inra 2025 et repose sur trois priorités :

  • Agriculture durable
  • Alimentation saine et durable
  • Systèmes agricoles adaptés aux changements globaux.