• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Lancement du projet MIRRI : une infrastructure de recherche européenne sur les collections microbiennes

Le lancement du projet MIRRI (Microbial Ressource Research Infrastructure) a eu lieu à Braunchweig (Allemagne) du 27 au 30 novembre 2012. Il constituera une Infrastructure de recherche distribuée qui facilitera l’accès à des microorganismes de haute qualité, leurs dérivés et leurs données associées afin de servir la recherche et le développement académiques et industriels. Dotée de 3,5 millions d’euros par l’Europe, la phase préparatoire (3 ans) vise à élaborer l’architecture et les règles de cette future infrastructure qui implique déjà 26 pays et plus de 300 000 microorganismes.

Logo du projet européen  MIRRI  : Microbial Ressource Research Infrastructure. © MIRRI, MIRRI
Mis à jour le 05/03/2013
Publié le 21/12/2012

Afin de mettre en place le paysage européen de la recherche, l’Europe, à travers l’instrument qu’est l’ESFRI (European Strategy Forum on Research Infrastructures), a prévu de se doter dans les années qui viennent d’Infrastructures de recherche de haute qualité pour augmenter son intégration scientifique et son rayonnement international
MIRRI s’est appuyé sur le rapprochement des principaux Centre de Ressources Biologiques (CRB) en Europe lors de plusieurs projets européens dont le dernier en date, EMbaRC (2009-2012), était coordonné par le Centre International de Ressources Microbiennes (CIRM).

Le CIRM, créé à l’initiative de l’INRA en 2004, est partie prenante de MIRRI et sera impliqué dans plusieurs des Work Packages tel le design de l’infrastructure, la définition de la gouvernance et des statuts légaux, l’éducation, le management des données de l’information, la définition du cadre légal opérationnel, en particulier les aspects juridiques de la propriété intellectuelle (avec la participation de l’UCPI, Inra de Paris) et les questions ayant trait à la sécurité et à la sûreté biologique.