Freins et leviers à la diversification des cultures

Les résultats de l’étude "Freins et leviers à la diversification des systèmes de culture" menée par l'Inra à la demandes des ministères en charge de l’Agriculture et de l’Écologie ont été présentés le 18 janvier 2013. Cette étude a été menée au niveau des exploitations agricoles et des filières.

Vue aérienne de campagne - Champs cultivés . © Sandor Jackal - Fotolia
Mis à jour le 11/10/2013
Publié le 17/01/2013

Différentes études et expertises déjà réalisées ont montré que la diversification des cultures pouvait être un moyen d'action intéressant pour réduire l'usage des intrants agricoles. Sans prétendre que la diversification est, en soi, toujours vertueuse, cette étude vise à identifier les principaux freins et leviers à la diversification des cultures, au niveau des acteurs des filières agro-industrielles et des exploitations agricoles, en considérant que son introduction peut venir bousculer les schémas productifs très spécialisés des filières agro-industrielles et en créer de nouveaux.   Cette étude a été pilotée par Jean-Marc Meynard (Inra, ex-directeur du département Sciences pour l'action et le développement) et Antoine Messéan (Inra, unité Impacts écologiques des innovations en production végétale).

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Jean-Marc Meynard
  • Antoine Messean Impacts écologiques des innovations en production végétale
Contact Délégation à l'expertise, à la prospective et aux études :
Olivier Réchauchère