L’Inra mobilisé dans les Etats généraux de l’alimentation

L’Inra mobilisé dans les États généraux de l’alimentation

Mis à jour le 11/10/2017
Publié le 20/09/2017

Création et répartition de la valeur, accompagnement de la transformation des modèles de production, alimentation saine, sûre et durable… lancés le 20 juillet 2017, les États généraux de l’Alimentation invitent les différents acteurs de la société à co-construire l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture. Des contributions publiques sont ouvertes en ligne et 14 ateliers thématiques ont été mis en chantier. L’Inra participe à tous les ateliers avec un représentant permanent dans 7 d’entre eux.

> Agenda des États généraux

Les 14 ateliers des États-généraux de l’alimentation couvrent deux chantiers complétés d'un atelier transversal :

  • le premier chantier (ateliers 1 à 7) est consacré à la création et à la répartition de la valeur ;
  • le 2e (6 ateliers : 8 à 13) travaillera à partir de début octobre sur le thème de l’alimentation saine, sûre et durable ;
  • l’atelier transversal, n° 14 « Préparer l’avenir » a débuté mi-septembre et rassemble toutes les pistes de préparation de l’avenir (recherche, investissements, accompagnement technique…). Il est co-présidé par Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, et Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine.

Leader européen pour la recherche agronomique, avec des travaux centrés sur l’alimentation, l’agriculture, l’environnement et leurs interactions, l’Inra est fortement impliqué dans ces ateliers qui se dérouleront jusqu’à la fin novembre avec des déclinaisons régionales. Des chercheurs et ingénieurs de l’Inra participent à tous les ateliers ainsi qu’aux travaux décentralisés. Pour 7 des ateliers, l’Inra a un représentant permanent.

L’Inra, force de propositions et de solutions

Les recherches de l’Inra peuvent apporter des éclairages, propositions et solutions pour les deux chantiers des états-généraux et pour l’atelier transversal. Nourrir durablement la population mondiale, selon ses besoins à tous les moments de la vie, en composant avec les profonds bouleversements démographiques, climatiques, énergétiques et environnementaux est au cœur des recherches de l’Inra. L’agriculture joue un rôle clé pour relever ces défis, les questions de gouvernance et la prise en compte de tous les acteurs, jusqu’au consommateur final, également. Alimentation, agroécologie, numérique, bioéconomie circulaire, accompagnement des transitions sont quelques-uns des domaines dans lesquels s’inscrivent les recherches, innovations et les savoir-faire de l’Inra.

Revoir l'intervention de Philippe Mauguin, 
le 12 septembre 2017 à l'Assemblée nationale > (à 01h:09) 
http://url.inra.fr/2xBvrtH
Etats-généraux de l'alimentation : intervention de Ph Mauguin, PDG Inra à l'Assemblée nationale. © Inra
© Inra
     

Chantier 1 : Création et répartition de la valeur

  • Atelier 1 : Mieux répondre aux attentes des consommateurs en termes de qualités nutritionnelles et environnementales, d'ancrage territorial, de bien-être animal et d'innovations
  • Atelier 2 : Développer les initiatives locales et créer des synergies
  • Atelier 3 : Développer la bio-économie et l’économie circulaire
  • Atelier 4 : Conquérir de nouvelles parts de marché sur les marchés européens et internationaux et faire rayonner l’excellence du modèle alimentaire et le patrimoine alimentaire français en France et à l'international
  • Atelier 5 : Rendre les prix d’achat des produits agricoles plus rémunérateurs pour les agriculteurs
  • Atelier 6 : Adapter la production agricole aux besoins des différents marchés et aux besoins des transformateurs
  • Atelier 7 : Améliorer les relations commerciales et contractuelles entre les producteurs, les transformateurs et les distributeurs

Chantier 2 : Une alimentation saine, sûre et durable

  • Atelier 8 : Assurer la sécurité sanitaire de l’alimentation française dans une économie agroalimentaire mondialisée et dans un contexte de changement climatique tout en prévenant les contaminations chimiques
  • Atelier 9 : Faciliter l'adoption par tous d'une alimentation favorable à la santé
  • Atelier 10 : Lutter contre le gaspillage alimentaire
  • Atelier 11 : Réussir la transition écologique et solidaire de notre agriculture en promouvant une alimentation durable
  • Atelier 12 : Lutter contre l'insécurité alimentaire, s'assurer que chacun puisse avoir accès à une alimentation suffisante et de qualité en France et dans le monde
  • Atelier 13 : Renforcer l’attractivité des métiers de l’agriculture et des filières alimentaires et développer la formation

Atelier transversal 14 : Préparer l’avenir

  • Atelier 14 : quels investissements, quel accompagnement technique, quelle recherche pour une plus grande performance environnementale, sanitaire, sociale et économique ?