• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
L’Inra mobilisé dans les Etats généraux de l’alimentation

L’Inra mobilisé dans les États généraux de l’alimentation

Atelier 11 : Promouvoir une alimentation durable et une agriculture écologique et solidaire

Le deuxième chantier des États généraux de l’alimentation, qui comporte six ateliers, est axé sur la promotion d’une alimentation saine, sûre, et durable. Un représentant permanent et quatre experts de l’Inra apportent leur contribution à l’atelier 11, intitulé : « réussir la transition écologique et solidaire de l’agriculture en promouvant une alimentation durable ».

Mis à jour le 11/10/2017
Publié le 22/09/2017

Le représentant permanent Inra

 Michel Duru, directeur de recherche dans l’unité mixte de recherche Agroécologie, Innovations, territoires (Inra-INPToulouse), centre Inra Occitanie-Toulouse.
Axe de travail : conception, mise en œuvre et adoption de systèmes de production respectueux de l’environnement, conséquences sur l’offre alimentaire et sur la diversité des systèmes de production.

> En savoir plus sur ses travaux :
- Travaux récents : développement d’un cadre d’analyse de la diversité des agricultures qui permet de dégager pour l’instant six formes d’agriculture en dépassant le clivage bio/conventionnel. http://url.inra.fr/2u6aF0y
- Plus généralement, les travaux de Michel Duru portent sur l'écologie des prairies et l'adaptation des systèmes d'élevage herbagers à de nouveaux contextes, dont le changement climatique et la raréfaction des ressources naturelles. Il a été distingué par l’Académie d’agriculture de France pour l’ensemble de ces travaux, et plus particulièrement pour les applications qu’il a développées en appui aux éleveurs, dont le Rami Fourrager ® : un jeu collectif pour adapter les systèmes d’élevage à une diversité d’enjeux.

Suppléant : Xavier Reboud, chargé de mission à la Direction Scientifique Agriculture, unité mixte de recherche Agroécologie, centre Inra de Dijon Bourgogne Franche-Comté.
Axe de travail : systèmes de production économes en pesticides, Ecophyto : Comité scientifique d’orientation Recherche-Innovation, alternatives aux néonicotinoïdes.

> En savoir plus sur ses travaux :
- Xavier Reboud a animé le métaprogramme Inra « Gestion durable de la santé des cultures ».
- Il a coordonné le projet VESPA du plan Ecophyto (« Valeur et optimisation des dispositifs d’épidémio-surveillance dans une stratégie durable de protection des cultures »)
- Il fait partie du Comité scientifique et pédagogique de l'Université virtuelle d’agroécologie.

 

Nos experts

Isabelle Litrico, directrice adjointe de l’unité de recherche pluridisciplinaire Prairies et Plantes Fourragères, centre Inra Nouvelle-Aquitaine-Poitiers.
Axe de travail : développement de systèmes de production fourragère basée sur l’agroécologie.

> En savoir plus sur ses travaux :
- Modélisation des plantes dans la prairie
- Effets positifs de la diversité génétique dans des prairies soumises à la sécheresse

Jean-Marc Meynard, directeur de recherche dans l’unité mixte de recherche Sciences pour l'Action et le Développement : Activités, Produits, centre Inra Ile-de-France-Versailles-Grignon.
Président du conseil scientifique de l’ITAB et président du conseil scientifique de l’APCA.

> En savoir plus sur ses travaux :
- Co-pilote de l’Etude "Freins et leviers à la diversification des systèmes de culture", 2013.
- Un des promoteurs de l’expérimentation système.
- Voir aussi son exposé à Milan, exposition universelle 2015 : Peut-on se passer des pesticides ?
- Analyse du plan Ecophyto 2025 pour réduire l’usage des pesticides : les raisons d'espérer

Jean-François Soussana,vice-président en charge de la politique internationale à l’Inra, auparavant directeur scientifique Environnement de l’Inra. Spécialiste reconnu de l’écologie des prairies et des cycles du carbone et de l'azote, il est notamment membre depuis 1998 du Groupe Intergouvernemental d'Experts sur le Climat (GIEC) et l’un des promoteurs de l’initiative 4 pour mille.
> En savoir plus sur ses travaux :
- Quelles stratégies pour stabiliser le climat tout en assurant la sécurité alimentaire ? Le rôle des sols

Jean-Pierre Bidanel, directeur de recherche dans l’unité mixte de recherche Génétique Animale et Biologie Intégrative centre Inra Ile-de-France-Versailles-Grignon.
Axe de travail : amélioration génétique du porc, génétique quantitative et moléculaire, déterminisme génétique des caractères de reproduction et de résistance aux maladies, utilisation des New Breeding Technologies.

Maud Blanck, chargée de mission à la Direction Scientifique Agriculture, centre siège Inra, Paris.
Axe de travail : mise en place des CEPP (Certificats d’Economie des Produits Phytopharmaceutiques).
> En savoir plus sur ses travaux :
- Co-auteur de l’ouvrage : « Les certificats d’économie des produits phytopharmaceutiques »
- Voir sa présentation des CEPP au Ciag PICleg : Construire et diffuser des systèmes légumiers multi-performants, Angers, jeudi 14 septembre 2017 :