Comité consultatif commun d'éthique Inra-Cirad (2007-2015). © INRA

Comité consultatif commun d'éthique pour la recherche agronomique (2007-2015)

Principes et valeurs

Le Comité d’éthique, souvent « non expert » des questions qu’il instruit, riche de la diversité des disciplines portées par ses membres, recherche toujours à quel moment la question qui lui est posée devient « éthique ». L’éthique n’était-elle pas, à l’origine, une interrogation sur les effets qui stabilisent nos existences ? Ainsi, la dimension éthique d’une question trouve sa source dans une sorte d’injonction à réfléchir au-delà de ce que l’on croit savoir, en débloquant des certitudes qui peuvent être néfastes.

Mis à jour le 22/08/2014
Publié le 25/06/2013
Mots-clés : éthique - morale - avis

La réflexion éthique n’est pas mise en œuvre pour imposer une recherche dans tel domaine plutôt que dans tel autre. Cet arbitrage relève de la programmation de la recherche et l’on sait que de tels choix sont fortement influencés par des considérations politiques, économiques ou, parfois, par celles des financeurs. La réflexion éthique portera un regard élargi vers d’autres valeurs, en se fondant sur la reconnaissance, implicite et explicite, de certains principes. Le Comité d’éthique a jugé nécessaire d’expliciter ses principes et valeurs dans un préambule commun à l’ensemble de ses avis.

Ainsi, en rappelant qu’un programme de recherche n’est pas un objet isolé dans le temps, qu’il faut analyser sa portée aux différentes étapes de sa mise en œuvre ou qu’un organisme de recherche doit s’intéresser à toutes les dimensions du projet sur lequel la recherche est engagée, et pas seulement à sa dimension scientifique et technique, le Comité d’éthique énonce des principes forts sur lesquels se développera sa réflexion.
> Principes et valeurs du comité d'éthique (PDF)