Charte déontologie  Inra © Arnaud Veldemann

Déontologie

Mis à jour le 22/07/2016
Publié le 18/12/2013

Conscient de ses responsabilités vis-à-vis de la société, l'Inra s'est doté d'une charte de déontologie qui donne des repères clairs à l'ensemble de ses personnels pour servir par leurs missions et activités l'intérêt général.

En tant qu’établissement public, l’Inra a la responsabilité de servir l’intérêt général. Pour ce faire, l’Institut privilégie la recherche de la pertinence, de l’utilité, de la qualité des résultats dans le respect mutuel. Il s'attache à mettre en avant l’impartialité et l’exemplarité de ses comportements et à faire preuve de vigilance dans l'exercice de ses activités. Toutes nos missions sont concernées : la production, la valorisation et la diffusion de connaissances, considérées comme des biens publics, l'expertise - souvent en appui aux politiques publiques, la contribution à la formation et à l'innovation et dans sa communication vers la société.

L'Inra a souhaité donner des repères déontologiques à l’ensemble de ses personnels pour que chacun puisse inscrire, au cœur de ses missions et activités, l’ambition de servir cet intérêt général de façon impartiale et exemplaire. En 2013, l'Institut s'est ainsi doté une charte de déontologie qui exprime le sens général et les principes que chacun, personnellement, s’engage à respecter dans le cadre des missions qui lui incombent.

Un comité de veille déontologique est mis en place auprès de la direction de l’Institut, à l’écoute de chaque agent, des collectifs de travail et des sollicitations externes. Le comité participe à l’évolution de cette charte de déontologie. Il apporte sa contribution à la sensibilisation, à la formation, à la vigilance sur l’intégrité scientifique, tout au long de la vie professionnelle.

A propos de

Charte nationale de déontologie des métiers de la recherche

L’objectif d’une charte nationale de déontologie est d’expliciter les critères d’une démarche scientifique rigoureuse et intègre, applicable notamment dans les unités mixtes de recherche et dans les partenariats nationaux et internationaux, dans lesquels travaillent ensemble des personnels de différents établissements. Il est cependant de la responsabilité de chaque établissement de mettre en œuvre cette charte et d’en décliner l’adaptation selon les disciplines et les métiers concernés.

Élaborée à l’initiative de l’Inra, avec le CNRS, l’Inserm et la Conférence des Présidents d’Université (CPU), la charte nationale de déontologie des métiers de la recherche a été signée par sept établissements de recherche, lors d’un séminaire qui s’est tenu le 29 janvier sur le site de Jussieu. Olivier Le Gall, directeur général délégué aux Affaires scientifiques, y représentait l’Institut.

En savoir plus >