• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Le rapport sur les mesures d’ IMPACT de la RECHERCHE agronomique à l’Inra (projet ASIRPA) des vient d’être publié, fin juin 2014. 

L'Inra dévoile les premiers résultats du projet Asirpa

François Houllier, PDG de l’Inra et président d’Allenvi, a présenté, jeudi 3 juillet, le rapport sur le projet Asirpa initié en 2011, sur l'impact des recherches agronomiques, lors d’un colloque devant l’Office parlementaire de l’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST).

Mis à jour le 23/06/2015
Publié le 03/07/2014

Le rapport sur les mesures d’impact de la recherche agronomique à l’Inra vient d’être publié, fin juin. François Houllier, a donc choisi d’en réserver la primeur aux parlementaires de l’OPECST, devant lesquels il intervenait dans le cadre d’un colloque Allenvi « Construire une société nouvelle, améliorer notre compétitivité grâce à la recherche environnementale ».
Le projet Asirpa (Analyse des impacts de la recherche publique agronomique) a été mis en place par la Direction Générale de l’Inra en janvier 2011, suite à l’évaluation quinquennale de l’Institut au cours de laquelle la question des impacts des activités scientifiques avait été posée. Son objectif était de concevoir et de mettre en œuvre une approche d’évaluation des impacts socio-économiques des recherches à l’Inra.
L’approche Asirpa a été mise au point, expérimentée dans une phase pilote (réalisation des 14 premières études de cas, voir la liste dans l’encadré) puis mise en œuvre dans le cadre des évaluations de plusieurs départements de recherche de l’Institut (réalisation de 16 études de cas, voir la liste dans l’encadré).

Étude de 30 cas standardisés avec 3 outils analytiques :

  • une chronologie qui identifie le début et la fin du cas ainsi que les principaux évènements concernant les activités de l’Inra ou le contexte d’action ;
  • le chemin d’impact (impact pathway) qui représente graphiquement les étapes de génération des impacts (Douthwaite et al. 2003; Walker et al. 2008). Il décrit le travail de recherche, le cheminement de la connaissance hors de la sphère académique, sa transformation et son utilisation par les acteurs socio-économiques.
  • le vecteur d’impacts, composé d’un tableau d’impacts et d’un radar, décrit les effets générés dans 5 dimensions : économique, politique, environnementale, sanitaire, territoriale-sociale. L’intensité de l’effet généré est quantifiée sur une échelle ordinale graduée de 1 (faibles impacts) à 5/5 (forts impacts)

Ces trois outils permettent de décrire et d’analyser les mécanismes qui génèrent les impacts, c’est-à-dire les chaînes d’opérations de « traduction » qui mettent en relation les mondes de la recherche et ceux des milieux utilisateurs.

Asirpa dégage 3 enseignements généraux :

  • La production d’impacts résulte d’investissements de long terme dans la recherche, et de partenariats autres que scientifiques pour la production des connaissances. Si les recherches identifiées dans les différentes études de cas sont très longues (14 ans en moyenne), elles s’appuient sur des compétences et des infrastructures plus anciennes encore.
  • Dans une grande majorité de cas, l’Inra a contribué à la production de connaissances fondamentales, les chercheurs de  l’institut se situant le plus souvent parmi les leaders scientifiques internationaux du domaine considéré. Mais les cas générant les impacts de forte intensité (note de 4 ou 5 sur notre échelle de 1 à 5/5) requièrent aussi des recherches plus finalisées, produisant des connaissances plus directement mobilisables par les acteurs socio-économiques.
  • L’analyse met également en évidence que les partenaires les plus aptes à participer dans la phase de recherche ne sont pas forcément les meilleurs dans les autres phases du chemin d’impact. Il en résulte qu’accorder des droits exclusifs dans les phases en amont peut limiter considérablement le potentiel de diffusion à l’aval.

Cette démarche permet aux départements de mieux connaître les impacts de leurs propres recherches, et de favoriser les échanges avec les chercheurs et les partenaires autour de ces questions. Utilisant des outils et un langage commun, les analyses conduites par différents départements contribuent à l’appréhension des impacts de l’Inra dans son ensemble. L’approche Asirpa peut ainsi contribuer à enclencher des boucles vertueuses d’apprentissage au sein de l’Institut et contribuer à enrichir la culture de l’impact.

Pilote Asirpa

Les 14 cas d'étude
  • Lutte génétique contre la maladie de la tremblante du mouton
  • La pomme Ariane
  • Le bisphénol A
  • Stabilisation tartrique des vins par électrodialyse
  • OGU-Inra : création d’hybrides de colza
  • Fertilisation azotée et outils d’aide à la décision
  • Détection, prévention et lutte contre les biofilms : la sonde FS
  • Détection, prévention et lutte contre les biofilms : le détergent enzymatique Biorem
  • La sélection génomique des bovins laitiers
  • Naskéo : création d’une start-up sur la méthanisation des déchets
  • Fire Paradox : projet européen intégré sur la gestion de feux de forêts
  • La plateforme de recherche en technologies laitières de l’UMR STLO
  • Expertise scientifique collective « Pesticides »
  • Variétés rustiques et itinéraires techniques économes en intrants

Evaluation des départements

Les 16 cas d'étude
  • Plateforme de modélisation de la croissance et des dynamiques forestières
  • Amendement calcaire contre le dépérissement forestier
  • Outils de diagnostic pour la certification sanitaire des plants de pomme de terre
  • Système d’information sur les sols de France
  • Outils d’aide à la décision pour le secteur des emballages alimentaires
  • Amélioration génétique du pin maritime
  • Appui aux politiques de conservation du saumon Atlantique : taux autorisés de capture
  • L’évaluation des effets de doses sublétales de pesticides sur les populations d’abeilles
  • Élaboration d’une nouvelle méthode d’inventaire des émissions agricoles de N2O
  • Protection des arbres et des hommes contre les nuisances des processionnaires du pin
  • Série de variétés de platane résistantes au chancre coloré
  • Ecophyto : une politique pour réduire l’usage de pesticides
  • Biocontrôle : cas du carpocapse de la pomme
  • Gestion de la pollution d’origine agricole en Bretagne
  • Facteurs Nod et Myc pour un gain de productivité des cultures
  • Climator : impact du changement climatique sur l’agriculture

À télécharger

Le rapport Asirpa

Le rapport sur les mesures d’ IMPACT  de la  RECHERCHE  agronomique à l’Inra (projet ASIRPA) vient d’être publié, fin juin 2014.
Le rapport sur les mesures d’ IMPACT de la RECHERCHE agronomique à l’Inra (projet ASIRPA) vient d’être publié, fin juin 2014.

Télécharger le rapport complet 
le rapport Asirpa