Trois Instituts Carnot coordonnés par l'Inra. © Inra

Quatre Instituts labellisés Carnot3

Troupeau experimental de moutons compose de brebis et beliers de differents genotypes sur le domaine de la Sapiniere a Osmoy, Unite experimentale de Bourges.. © © INRA, PAILLARD Gérard

France Futur Élevage (Santé animale)

L’Institut Carnot « France futur élevage » propose aux entreprises une offre intégrée de recherche en santé animale, pour soutenir l’innovation dans les secteurs de l’infectiologie, de l’alimentation des systèmes d’élevage et du bien-être, mais aussi en génétique et sélection animale. Il poursuit les activités de l'Institut Carnot Santé Animale (ICSA) qui a opéré sur la période 2011 à 2016.

Mis à jour le 12/08/2016
Publié le 15/09/2014

Innover pour des élevages sains et respectueux du bien-être des animaux et de l’environnement relève d’un enjeu économique mais aussi de santé publique.
Dans cet objectif, l’Institut Carnot « France futur élevage » apporte aux entreprises :

  • un réseau de laboratoires de recherche qui a pour ambition de soutenir l’innovation;
  • un accès simplifié aux compétences des principaux établissements français de recherche au travers d’un contact unique;
  • professionnalisme et rapidité dans la négociation et la gestion des contrats de collaboration.

L’offre de compétences : deux axes de recherche, trois secteurs d’application

Axe de recherche 1 : L’animal face à son bioagresseur

  • Infectiologie : maladies infectieuses
  • Alimentation : maladies métaboliques
  • Génétique : résistance aux maladies

Axe de recherche 2 : L’animal dans la filière de production

  • Infectiologie : épidémiologie, émergence, vecteurs
  • Alimentation : nutrition, systèmes d’élevage, bien-être
  • Génétique : génétique, génomique, sélection

L’offre de compétences de l’ICSA : deux axes de recherche, trois secteurs d’application © Inra
© Inra

> En savoir plus sur France Futur Élevage (ex ICSA)

Pour aller plus loin dans le secteur de l’infectiologie

Réduire les antibiotiques pour un élevage durable. Réduire la consommation d’antibiotiques dans les élevages n’est pas si facile ! Des chercheurs de toutes disciplines et les professionnels de terrain tentent ensemble de proposer des alternatives aux antibiotiques.
Lire le dossier >
• Dispositif expérimental Inprest (Installation nationale protégée pour la recherche sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles). L’Inra a inauguré une animalerie protégée pour l’étude des maladies à prions et des maladies émergentes chez les gros animaux. Ce nouveau bâtiment fait partie de la plate-forme d'infectiologie expérimentale (PFIE).
En savoir plus sur l’Inprest >
En savoir plus sur la PFIE >
Quiz Maladies infectieuses.
Testez vos connaissances >

Pour aller plus loin dans le secteur de la génétique

Sélection animale : Comment ? Pourquoi ? Par qui ? Répondre aux besoins des consommateurs, maintenir la biodiversité, produire en quantité suffisante, s’assurer du bien-être des animaux et garantir les revenus des exploitants, voilà un ensemble de paramètres à prendre en compte lorsque l’on parle de sélection animale en élevage.
Lire le dossier >
Épigénétique et élevage : des retombées dans quelques années. Les organismes vivants possèdent un génome, mais aussi DES épigénomes. Que sont ces épigénomes ? Ce dossier donne des éléments de compréhension et des résultats récents obtenus à l’Inra dans le domaine de l’épigénétique des animaux d’élevage.
Lire le dossier >
Quiz Sélection animale en élevage.
Testez vos connaissances >

En chiffres

  • Personnel de recherche (ETP) : 953 dont 130 doctorants (20 Cifre)
  • 38 familles de brevets et 72 licences actives
  • 80 partenaires industriels
  • 10 millions d’euros de chiffre d’affaire pour la recherche partenariale