• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Partenariat et transfert pour l'innovation : chiffres clés 2015. © Inra

Partenariat et transfert pour l'innovation : chiffres clés 2015

Chaque année depuis 2004, l'Inra publie une série d’indicateurs chiffrés qui permet, tant aux responsables de l'Institut qu’à ses partenaires, de suivre l’évolution de ses relations avec le secteur privé. La direction du partenariat et du transfert pour l'innovation enrichit ces données quantitatives par des analyses qui illustrent la richesse et la diversité du partenariat socioéconomique.

Mis à jour le 09/03/2017
Publié le 01/12/2016

"De 2011 à 2015, le nombre de nouveaux contrats de recherche avec des acteurs socio-économiques a progressé de 18 % et les recettes issues de la recherche contractuelle avec des acteurs socio-économiques de 22 %. Cette progression a été largement favorisée par les trois instituts Carnot portés par l’Inra - 3BCAR, ICSA et Qualiment - qui ont mis en place une politique de communication et de marketing de la recherche particulièrement dynamique vers les entreprises et plus particulièrement les PME.

Parmi les contrats emblématiques, citons le Labcom Estim, lauréat en 2015 de l’appel à projets Labcom lancé par l’ANR en 2013 ; ce qui porte à six le nombre de laboratoires communs de l’Inra créés avec des entreprises pour mener des programmes de recherche et développement ambitieux tournés vers l’innovation et la compétitivité. Le partenariat privé de l’Inra est très diversifié. Les acteurs du développement agricole et agro-alimentaire, partenaires « historiques » de l’Inra, représentent un tiers des partenaires socio-économiques (en nombre). Les entreprises représentent 58% des partenaires privés répartis dans différents secteurs d’activité : semence, alimentation, sanitaire et phytosanitaire, transformation de la biomasse, environnement...

La représentation importante des PME dans le secteur agro-alimentaire et la politique active des instituts Carnot pour soutenir l’innovation des PME/TPE peut expliquer la part relativement importante des PME/TPE parmi nos partenaires (27 % des partenaires).

Les formes de partenariat socio-économique et de transfert sont également très variées.

Au titre du transfert de résultats valorisables figurent en bonne place les brevets technologiques et les variétés végétales. Globalement, Inra Transfert, filiale de valorisation de l’Inra, conclut entre 40 et 50 licences par an. AgriObtentions qui assure le transfert des variétés végétales, a pour sa part conclu 36 licences de variétés végétales en 2015. L’activité de transfert technologique de ses filiales a généré un revenu pour l’Inra de plus de 9 millions d’euros.

D’autres formes d’invention contribuent à l’innovation et l’Inra encourage aujourd’hui les chercheurs à déclarer tous les types d’inventions ou de résultats pouvant faire l’objet d’un intérêt pour le monde socio-économique ou plus largement se traduire par des innovations (brevets mais aussi savoir-faire, logiciels, bases de données, techniques, …). Pour suivre cette activité inventive, nous publions à partir de 2015 le nombre de déclarations d’inventions et de résultats valorisables.

Cette ouverture s’inscrit dans le cadre de la politique en faveur du partenariat socio-économique et de l’innovation adoptée par le conseil d’administration de l’Inra du 19 décembre 2015."

Philippe Lénée
Directeur du Partenariat et du Transfert pour l’Innovation