• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Sciences et société : d’une concertation à la construction interactive de recherches 

Comment, par delà l’“évaluation technologique interactive”, un essai OGM au champ a débouché sur un mode d'échange entre science et société ouvrant à plus d’innovation

Vigne Colmar. © INRA
Par Mission communication
Mis à jour le 03/07/2017
Publié le 02/12/2010

En vue d’explorer les mécanismes de défense de la vigne contre le virus du court-noué (le GFLV), une maladie très agressive, des chercheurs de l’Inra ont souhaité mener un essai en champ sur des porte-greffes OGM de vigne en Alsace, haut-lieu de la viticulture française. La construction du protocole de recherche a été rendue possible grâce à l’implication d’un comité local de suivi (CLS) doté d’une large représentation des parties intéressées. Au cours de ses sept années de travail, le CLS a élaboré une méthode de recherche-action innovante qui pose comme principe à la fois la reconnaissance des savoirs, mais également la validité d’autres modes de raisonnement. Ainsi, le comité local de suivi, en ouvrant le champ du questionnement scientifique à de nouveaux possibles, a  repensé l’essai de recherche initial et a développé des recherches innovantes sur l’impact environnemental des porte-greffes OGM ainsi que sur des alternatives de lutte contre le court noué faisant appel à la viticulture biologique.

Ces résultats ont été publiés le 30 novembre 2010 sur le site web de la revue scientifique Plos Biology.

> Article en ligne

> Version française de l'article (pdf, 4 MO)

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Jean E. Masson Unité mixte de recherche Santé de la vigne et Qualité du vin, Inra Colmar
Département(s) associé(s) :
Santé des plantes et environnement

Référence

The Local Monitoring Committee, Lemaire O, Moneyron A, Masson JE. “Interactive Technology Assessment” and Beyond: the Field Trial of Genetically Modified Grapevines at INRA-Colmar. PLoS Biol 8(11): e1000551.(2010).doi:10.1371/journal.pbio.1000551