• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Agroécologie, une voie majeure pour l’Inra et le Cirad

En tant que discipline scientifique, l’agroécologie est souvent présentée comme le croisement des sciences de l’écologie et de l’agronomie en appui à la conception et à la gestion d’agro-écosystèmes durables. Elle mobilise également les sciences économiques et sociales pour concevoir des systèmes multi-performants et accompagner leur déploiement par des politiques publiques et d’accompagnement adaptées. Elle dessine ainsi un nouveau paradigme pour concevoir des systèmes alimentaires durables.

Agro-écologie : positionnement des recherches de l'Inra et du Cirad. © Inra
Mis à jour le 13/02/2017
Publié le 28/11/2016

Dans leur document d’orientation, l’Inra et le Cirad ont identifié l’agroécologie comme l’un de leurs chantiers scientifiques prioritaires, en phase avec :

  • les attentes sociétales
  • les enjeux du développement durable face aux changements globaux
  • les politiques publiques de la France (Projet agro-écologique) et de divers pays du Sud en faveur de l’agro-écologie
  • les initiatives internationales comme celles de l’ONU (Objectifs du développement durable) et de la FAO pour promouvoir une production durable.

Agroécologie, 5 axes de recherche pour l’Inra ou le Cirad

Au nord comme au sud, l’agroécologie est une voie majeure pour développer une agriculture durable et multi-performante. Cinq axes de recherches pour une transition agro-écologique :

  • valoriser la biodiversité et les régulations biologiques
  • optimiser les grands cycles biogéochimiques
  • gérer les paysages et les territoires
  • évaluer et reconcevoir les systèmes de production
  • repenser les systèmes d’innovation et accompagner les transitions

Agro-écologie. © Inra
Agro-écologie © Inra

En savoir plus (8 pages, PDF à télécharger)

Agroécologie

Une discipline en développement rapide

Le corpus scientifique utilisant le terme agroécologie (ou son synonyme agro-écologie) est relativement limité (environ 1 500 articles depuis les années 1950), mais l’étude du monde vivant dans les agro-écosystèmes, avec des approches alliant écologie, sciences agronomiques, sciences de l’environnement et sciences humaines et sociales, concerne près de 6 000 articles. Pour les deux institutions, Inra et Cirad, l’agroécologie est une thématique de recherche en développement rapide avec près de 450 articles référencés en 2014.

A propos de

L’agroécologie, un concept discuté lors du symposium FAO, 23-25 novembre 2016

Réunis à Budapest (Hongrie), près de 200 congressistes, originaires de 40 pays d’Europe et d’Asie centrale, ont débattu durant 3 jours le concept d’agroécologie. Décideurs publics ou privés, scientifiques, experts et représentant de la société civile ont ainsi examiné les pratiques agricoles et les systèmes alimentaires, identifié les opportunités d’innovation et envisagé comment l’agroécologie devait être mise en pratique pour aider les différents pays à atteindre les nouveaux objectifs du développement durable. Avec deux interventions de l’Inra à l’ordre du jour :

Intervention de Jean-François Soussana, Inra, lors d'un Colloque sur l'Agroécologie, organisé par la FAO, à Budapest, 24 novembre 2016. © Inra, Allison Loconto
Intervention de Jean-François Soussana, Inra, lors d'un Colloque sur l'Agroécologie, organisé par la FAO, à Budapest, 24 novembre 2016 © Inra, Allison Loconto
Jean-François Soussana, directeur scientifique Environnement de l’Inra, est intervenu pour présenter les concepts d’innovation, le rôle de la recherche en agronomie et en sciences économiques et sociales, ainsi que les processus d’apprentissage dans les transitions agro-écologiques.

Stéphane Bellon, animateur des recherches en agriculture biologique à l'Inra -étudiée comme protoype d'agricultures innovantes, a fait une intervention centrée sur les racines et les chemins de l'agroécologie.

Intervention de Allison Loconto, Colloque Agroécologie organisé par la FAO, Budapest, 25 novembre 2016. © IFOAM, Figeczky G.
Intervention de Allison Loconto, Colloque Agroécologie organisé par la FAO, Budapest, 25 novembre 2016 © IFOAM, Figeczky G.
Eliel Gonzalez Garcia, chercheur en physiologie animale a centré son exposé sur l'élevage et l'agroécologie. Il a détaillé 40 questions de recherche pour reconcevoir les systèmes de production animale du XXIe siècle.

Allison Loconto, chercheuse en sociologie à l’Inra de Versailles-Grignon, a présenté les innovations institutionnelles favorisant les marchés locaux pour une agriculture durable.

Quelques exemples de recherche

Du lait "bioclimatique"
Afin de faire face aux nouveaux défis de l’élevage laitier, un système de production en rupture avec l’existant a été conçu selon une démarche systémique et collaborative. Ce système, nommé OasYs, vise à produire du lait dans un contexte de contraintes et d’aléas climatiques, en économisant les ressources en eau et en énergie fossile, tout en contribuant à une agriculture durable.

Lire l'article >

Rôle des microorganismes du sol

Interview de Laurent Bonneau, unité Agroécologie, Inra Dijon

Voir la vidéo >

Agroécologie pour l'agriculture et l'alimentation : travaux Inra au sein de la FAO

Des travaux menés entre 2013 et 2015 par l’Inra et l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) se sont concrétisés par la publication d’un rapport présenté le 29 août 2016 lors d’un Symposium International en Chine, et lors d’un événement satellite à la 43e session du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CFS), co-organisé par l’Inra, la FAO et l’Ifoam, du 17 au 21 octobre 2016.

Lire l'article >