• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Réflexion prospective interdisciplinaire pour l’agroécologie. Rapport de synthèse. © Inra

Une réflexion prospective interdisciplinaire pour l’agroécologie

En 2017, l’agroécologie était choisie par l’Inra, dans le cadre de sa stratégie à horizon 2025, comme l’un des quatre chantiers de prospective interdisciplinaires destinés à identifier les fronts de recherche en réponse à de grands défis sociétaux. En avril 2019, l’institut livre le rapport de synthèse issu de cette réflexion qui a prolongé et élargi un premier chantier lancé en 2011 pour faire émerger l’agroécologie en tant que discipline scientifique.

Mis à jour le 27/05/2019
Publié le 13/05/2019

La prospective interdisciplinaire « Agroécologie » lancée en 2017 s’est organisée autour de six thèmes de travail, dont trois approfondissent le chantier de 2011 et traitent essentiellement de l'interface entre écologie et agronomie :

  • Valoriser la diversité génétique en sélection animale et végétale
  • Valoriser les processus écologiques, hydrologiques et biogéochimiques dans des paysages multifonctionnels
  • Modéliser les interactions biotiques pour une vision et une gestion agroécologique des agroécosystèmes

Trois autres sont nouveaux et intègrent des dimensions socio-économiques et technologiques :

  • La transition agroécologique de l’exploitation agricole
  • L’intégration de l’agroécologie dans les filières
  • La contribution des agroéquipements à l’agroécologie

Chaque thème a été traité par un groupe de travail dédié, l’ensemble étant coordonné par Thierry Caquet, directeur scientifique Environnement de l’Inra, Chantal Gascuel et Michèle Tixier-Boichard ses adjointes, ainsi que Jean-François Soussana, vice-président international.
Pour chaque thème ont été identifiées les avancées scientifiques majeures depuis 2011, les principales pistes de recherche et verrous méthodologiques ou technologiques, ainsi que le dispositif scientifique et les principales collaborations mobilisées par l’Inra.
Les groupes de travail ont ensuite défini les priorités scientifiques et méthodologiques, puis identifié les instruments, outils et partenariats académiques ou socio-économiques pour les atteindre.

Le rapport de synthèse livre tous ces éléments, avec les « success stories » emblématiques identifiées pour chacun des 6 thèmes.
Caquet T., Gascuel‐Odoux C., Tixier‐Boichard M., Dedieu B., Detang‐Dessendre C., Dupraz P., Faverdin P., Hazard L., Hinsinger P., Litrico‐Chiarelli I., Medale F., Monod H., Petit‐Michaud S., Reboud X., Thomas A., Lescourret F., Roques L., de Vries H., Soussana J.‐F., 2019. Réflexion prospective interdisciplinaire pour l’agroécologie. Rapport de synthèse. 108 pp.
Télécharger le rapport : Rapport ARP Agroécologie (PDF, 3MO)
DOI : 10.15454/heimwa

Quelques illustrations

Illustration par six success stories puisées dans chacune des thématiques :

  • Ici.C.local, valoriser les circuits courts dans les territoires
  • Oasys, une expérimentation-système pour tester un système bovin laitier innovant, diversifié et durable
  • Paysage et service de pollinisation : restauration de ressources florales pour les abeilles
  • Projet H2020 Remix, pour exploiter les avantages des mélanges d’espèces dans les cultures
  • CAPSIS, modéliser et simuler la croissance de peuplements forestiers http://www.efpa.inra.fr/Toutes-les-actualites/Capsis-plateforme-de-simulation-pour-gerer-durablement-les-forets
  • Phenome, pour le phénotypage de plantes à large échelle