• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Service d'Expérimentation Agronomique et Viticole au centre Inra de Colmar. Vendanges.. © Inra, MAITRE Christophe

Plan Ecophyto : des vignes résistantes prêtes à relever le défi

Qu’est-ce qu’une « vigne résistante » ? Dans quel  cadre ces variétés durables peuvent-elles répondre aux enjeux écologiques et économiques ? Découvrez en 4 pages quelques éléments clefs pour mieux appréhender la thématique d’un point de vue scientifique et règlementaire.

Mis à jour le 11/10/2018
Publié le 29/11/2017

Prévenir des maladies, combattre les parasites, en France la viticulture « consomme » près de 20 % des quantités annuelles de produits phytosanitaires utilisés (incluant le sulfate de cuivre) sur 3 % des surfaces agricoles cultivées. Face à ce constats et aux préoccupations liés aux conséquences pour la santé et l’environnement, l’effort de recherche agronomique française se porte depuis près de 40 ans sur des alternative durables adaptées aux besoins sociaux-économique. Les vignes résistantes en sont un parfait exemple de l’engagement de l’Inra pour une agriculture multi performante et durable présenté dans son document d’orientation #Inra2025.

« Les premiers résultats d’utilisation des variétés résistantes au mildiou et l’oïdium montre un fort potentiel (90%) de réduction de l’usage des pesticides en systèmes agricoles et une réduction possiblement drastique de l’usage du cuivre en agriculture biologique ». Afin de mieux comprendre cette alternative, les résultats scientifique, aux innovations en cours nous vous invitons à lire le document ci-dessous.

À télécharger : Science et Elus, n°1, Vignes résistantes (PDF, 3,6 MO)

LE DOSSIER

Vignes résistantes au mildiou et à l‘oïdium : un déploiement responsable

Un gène de résistance contourné est un gène perdu. C’est à partir de ce constat sans appel que l’Inra conduit son programme de sélection et de déploiement de vigne résistante aux deux principales maladies foliaires : le mildiou et l’oïdium. Ce dossier aide à comprendre la problématique des résistances aux maladies et la position de l'Inra, entre innovation et responsabilité.

Lire le dossier >

Lire la position institutionnelle de l'Inra >

Les fiches techniques des variétés Inra-ResDur inscrites au catalogue à Télécharger >
   

Contact(s)
Contact :
Claire Brennetot, Conseillère du PDG pour les relations parlementaires et institutionnelles
Département(s) associé(s) :
Santé des plantes et environnement, Biologie et amélioration des plantes
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Montpellier, Grand Est - Colmar, Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux

La plate-forme de phénotypage de Colmar

Une plateforme de phénotypage a été développée sur le centre Inra Grand-Est-Colmar pour évaluer de façon précise et reproductible le niveau de résistance de vignes au mildiou et à l’oïdium. Elle permet d'inventorier les sources de résistance disponibles, d’identifier et caractériser les facteurs génétiques impliqués ainsi et enfin de tester la résistance du matériel en sélection.

En savoir plus >

Oscar, un observatoire dédié aux vignobles

L’Inra et l'IFV ont mis en place un observatoire national du déploiement des cépages de vigne résistants (OsCaR). Cet outil unique pour la recherche et précieux pour les professionnels évalue en grandeur réelle la durabilité des résistances, en surveillant l’évolution des populations d’oïdium et de mildiou. Ce dispositif repose sur un partenariat avec les viticulteurs dans le cadre d’un engagement contractuel fort avec les organisations interprofessionnelles.

Lire la suite >