• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Hervé Bichat, directeur général de l'Inra de 1990 à 1992.. © Inra, WEBER Jean

Hervé Bichat : au cœur des changements institutionnels de l’agronomie

Humaniste, passionné, généreux… Les superlatifs ne manquent pas pour décrire Hervé Bichat. Créateur du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et directeur général de l’Inra, cet homme d’exception a été, dans les années 1980, au cœur des changements institutionnels de l’agronomie.

Mis à jour le 17/06/2016
Publié le 15/02/2016

Et si l’agriculture sauvait l’Afrique ? Le titre du dernier livre d’Hervé Bichat résume assez bien la personnalité de cet homme hors du commun. Passionné du continent noir, où il résida pendant plusieurs années, l’ancien président du Cirad et de l’Inra voua sa vie entière au développement des agricultures, en particulier celles du Sud qu’il concevait comme un sacerdoce.
Issu d’une famille de médecins et d’universitaires de Lunéville, Hervé Bichat est né en Lorraine en 1938. Après ses études secondaires, il effectue ses premiers pas professionnels dans le génie rural. Sorti dans les premiers du concours de l’Agro, le jeune ingénieur se spécialise dans l’agriculture tropicale. Il se retrouve ainsi, presque par hasard, en Côte d’Ivoire, où il résidera une dizaine d’années.

Bichat « l’Africain »

Dès son arrivée sur le continent africain, Bichat tombe amoureux de cette fameuse « terre rouge ». Un amour immédiat qui va perdurer et marquer profondément sa vie professionnelle. Son long séjour ivoirien sera pour lui l’occasion d’obtenir une licence en droit et en sciences économiques à l’université d’Abidjan. Il affirmera plus tard, avec un certain humour, que cette licence est le titre dont il est le plus fier. Il tissera également des liens forts avec le président ivoirien Houphouët-Boigny. Son « réseau » africain lui sera d’une forte utilité lors de ses futures responsabilités.

« Il n’y a aucune fatalité en Afrique noire, simplement une histoire particulière décalée par rapport à celle des autres parties »

De retour en France, il occupe plusieurs fonctions au ministère de l’Agriculture, notamment à la Direction des industries agricoles et alimentaires (1973-1974). Mais c’est au début des années 1980 qu’Hervé Bichat va prendre les rênes de son destin. Il participe à la conception et la mise en œuvre du Groupement d’études et de recherches pour le développement de l’agronomie tropicale (Gerdat) qui aboutira à la création du Cirad en 1984. Il en sera le premier directeur général. Travaillant en étroite collaboration avec Jacques Poly, alors président de l’Inra, le Lorrain va forger de nouvelles relations agronomiques avec nos partenaires du Sud, en particulier avec la Côte d’Ivoire qu’il retrouve avec bonheur.
« Bichat l’Africain », comme le surnomment affectueusement ses collègues, va présider aux destinées du Cirad jusqu’en 1990, date à laquelle il devient directeur général de l’Inra.

Un homme d’exception

Humaniste convaincu, Hervé Bichat dépense des trésors d’énergie pour mener à bien ce rapprochement agronomique Nord/Sud. D’une intégrité absolue, le charismatique directeur général de l’Inra sait parfois faire preuve de rouerie dans les discussions. Malice qu’il justifie lui-même par certaines de ses origines paysannes. Mais ce qui caractérise le mieux ce personnage peu commun demeure sa capacité de travail associée à une volonté et une détermination sans faille. Son engagement et sa générosité créatrice forcent en tous points le respect de ses interlocuteurs.
En 1992, il est nommé directeur général de l’Enseignement supérieur et de la Recherche au ministère de l’Agriculture. Il finit sa carrière publique comme président de la section agriculture du Conseil général du génie rural. Hervé Bichat décède le 31 août 2015, à l’âge de 77 ans.

AgroMots : 70 notions pour comprendre l'agronomie. © Inra

Agro-Mots

Un livre à l'occasion des 70 ans de l'Inra

Ce portrait est tiré du livre "Agro-Mots" qui paraît le 3 mars 2016 en librairie à l'occasion des 70 ans de l'Inra. À travers 70 notions, il donne des clés pour comprendre l'alimentation, l'agriculture et l'environnement. L'ouvrage est également disponible sur le stand des Éditions Quae / Stand Inra au Salon de l'Agriculture, du 27 février au 6 mars 2016, Paris, Parc des expositions, Porte de Versailles, Hall 4, allée B, stand n°075

En savoir plus sur l'ouvrage >

Hervé Bichat, directeur général de l’Inra entre 1990 et 1992. © Inra

Archorales

Un tiré à part de la revue des archives orales de l'Inra, Archorales n°17, a été publié à l'occasion d'une journée-évènement en hommage à Henry-Hervé Bichat, organisée par le Cirad, l'Inra et le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt (Direction générale de l’Enseignement et de la Recherche) le vendredi 17 juin 2016 à Agropolis International, Montpellier.
Cette journée a été l'occasion de montrer, à travers le parcours et les écrits d'Henry-Hervé Bichat à quel point sa pensée et son action ont des prolongements aujourd'hui.

> Lien vers le numéro 17 de la revue Archorales (PDF)