• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Deuil national

Dans le cadre du deuil national, l'Inra a rendu hommage aux victimes de l’attentat du 7 janvier et témoigne de son attachement aux valeurs de liberté qu’elles défendaient.

Je suis Charlie. © Charlie Hebdo
Mis à jour le 08/01/2015
Publié le 08/01/2015

Dans le cadre du deuil national consécutif à l'attentat perpétré mercredi 7 janvier 2015 à Paris dans les locaux du journal Charlie Hebdo, une minute de recueillement a été organisée, ce jeudi 8 janvier, dans le hall du centre-siège de l’Inra, à midi, en présence de François Houllier.
Le président-directeur-général de l’Inra avait tenu auparavant, dans une courte allocution, à témoigner de sa solidarité et son attachement aux valeurs républicaines :

Témoigner de notre unité et de notre attachement aux valeurs républicaines

Allocution de François Houllier, PDG de l'Inra, avant la minute de silence observée à l'Inra en hommage aux victimes de l'attentat du 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo. © Inra, MAITRE Christophe
Allocution de François Houllier, PDG de l'Inra, avant la minute de silence observée à l'Inra en hommage aux victimes de l'attentat du 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo © Inra, MAITRE Christophe
« Hier, des dessinateurs, des journalistes, des collègues qui travaillaient avec eux et des policiers ont été assassinés. D’autres personnes ont été grièvement blessées.
Cet attentat nous touche, toutes et tous. Il a profondément affecté notre communauté nationale et, bien au-delà, tous les êtres et les peuples épris de démocratie et de liberté
Ces événements tragiques ont conduit le Président de la république à décréter pour ce jeudi 8 janvier une journée de deuil national. La traditionnelle cérémonie des vœux prévue ce jour est donc reportée à une date qui vous sera communiquée ultérieurement.
En cette journée de deuil national, nous sommes réunis ici pour rendre hommage aux victimes, pour penser à leurs familles, à leurs collègues, à leurs proches, aux valeurs de liberté qu’elles défendaient, chacune dans leur métier.
Nous sommes réunis pour témoigner de notre unité, de notre solidarité et de notre attachement aux valeurs républicaines.
Je souhaite que nous partagions maintenant une minute de silence. »

Ce deuil national en hommage aux victimes de l’attentat commis à Paris a été décrété par le Président de la République. Il a ainsi été demandé à tous les services publics de bien vouloir mettre en œuvre un moment de recueillement afin que la communauté nationale puisse s’associer à cet hommage.