• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Inauguration en Auvergne d’une infrastructure de recherche dédiée à l’élevage en zone de montagne

L’herbipole, une infrastructure de recherche unique en Europe, a été inauguré le 16 septembre dernier à Laqueille (Puy-de-Dôme). Des outils très performants permettront de faire progresser les recherches sur l’élevage d’herbivores en zone de Montagne.

Vache de race Aubrac sur d’anciennes parcelles agricoles en Cévennes lozériennes.. © © INRA, MEURET Michel
Mis à jour le 18/09/2015
Publié le 17/09/2015

Cette plateforme pluridisciplinaire est répartie sur les sites Inra déjà existants de Theix et Laqueuille (Puy-de-Dôme) centrés sur les approches fines de biologie de l'animal, les problématiques de bovins et ovins allaitants, ainsi qu’à Marcenat (Cantal) sur la production et qualité du lait.

Pour François Houllier, président directeur général de l’Inra, il s’agit d’un « outil de mesure au service de l'élevage du futur ». « Aujourd'hui, les habitudes de consommation changent, le rapport à l'animal et à la nature évolue. Il y a des défis économiques, en matière de compétitivité de la filière, des défis environnementaux, sur la contribution de l'élevage aux gaz à effets de serre, et des enjeux également sanitaires à relever », a-t-il souligné.

Au total, 900 bovins et 800 ovins sont désormais rassemblés sur les 1.100 hectares de prairies de l'infrastructure. Son  coût s'élève à 16 millions d'euros.

Parmi les nouveaux outils à la disposition des chercheurs figure à Laqueuille une stabulation ultra-moderne, dotée de capteurs sur les auges et les animaux. Elle permettra d’identifier les types génétiques de bovins les plus à même de valoriser l’herbe en montagne ou encore d’étudier les capacités des prairies permanentes à stocker en grande quantité les émissions de carbone.

En savoir plus

L'herbipole, un ensemble d'infrastructures adaptées aux nouvelles questions de recherche et permettant de s'ouvrir plus largement aux partenaires de recherche nationaux et internationaux et aux professionnels de l'élevage.

C'est la première phase des travaux qui vient d'être inaugurée.

En savoir plus >