• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L’Inra vous présente ses meilleurs vœux pour 2015

Cette nouvelle année, située à mi-parcours de sa stratégie de recherche 2010-2020, est jalonnée pour l’Inra par plusieurs rendez-vous importants avec la société : l’Exposition universelle 2015 à Milan « Nourrir la planète, énergie pour la vie » et un cycle de colloques internationaux sur le climat qui se concluront avec la Conférence sur le Climat à Paris fin 2015.

L'Inra vous présente ses meilleurs voeux pour 2015. © Inra, Arnaud Veldeman
Mis à jour le 29/12/2014
Publié le 19/12/2014

Trois grands "fils rouges"

Selon François Houllier, président-directeur général de l’Inra « Cette année [2015] tressera trois grands ‘’fils rouges’’. Après celle de 2009, la deuxième évaluation de l’institut aura lieu en septembre 2015 ; sa préparation est déjà engagée depuis plusieurs mois. Milan 2015, l’exposition universelle traitera pour la première fois des questions d’alimentation : dans le cadre du pavillon de France et avec nos partenaires membres d’Agreenium et de l’alliance AllEnvi, elle nous fournira l’occasion de mettre en perspective le progrès scientifique et technique. Enfin, l’année sera jalonnée par les nombreux événements internationaux qui nous mèneront jusqu’à la conférence ‘’Paris Climat 2015’’ ».

Nourrir le monde de façon saine et durable est l’objectif majeur des recherches menées à l’Inra. C’est pourquoi nous contribuons, dans le cadre de l’Alliance de recherche française Allenvi, à l’élaboration des contenus présentés dans le Pavillon France sous le thème « Nourrir la planète, énergie pour la vie » à l’Exposition universelle de Milan du 1er mai au 31 octobre 2015. Parmi les éléments exposés, l’hôtel à abeilles, le banc de génotypage, la vie des sols et la gestion de l’eau, les microorganismes à la loupe sont conçus avec l’Inra. Une quinzaine de chercheurs de notre institut participeront à des débats avec le public relayés en français et en anglais. 
En savoir plus

Atteindre notre objectif se décline en 4 priorités de recherche, en particulier celle d’atténuer le changement du climat et de s’y adapter. Or, en 2015, la France est l’hôte des négociations internationales sur le climat : elle préside la convention climat du 30 novembre au 11 décembre 2015. Cette échéance doit aboutir à l’adoption d’un premier accord universel et contraignant sur le climat pour maintenir la température globale en deçà de 2 °C.
En amont, deux rendez-vous scientifiques importants dans lesquels l’Inra est impliqué :

  • La troisième conférence mondiale sur l’Agriculture intelligente face au climat (Climate Smart Agriculture) qui se tient du 16 au 18 mars 2015 à Montpellier, coorganisée par le Cirad, l’IRD, Agropolis, l’Inra et les Universités de Wageningen (Pays-Bas) et Davis (Etats-Unis) ;
  • « Our common future in a climate change » (notre futur commun dans un climat qui change), conférence scientifique internationale organisée à l’Unesco à Paris du 7 au 10 juillet 2015. Cette conférence porte sur l’ensemble des enjeux du changement climatique, son titre « Our common future » fait écho au rapport Brutland sur le développement durable publié en amont du sommet de la terre de Rio 1992. L’Inra y participera.

Notre premier grand rendez-vous de l’année avec le public, les professionnels et tous nos partenaires est le Salon international de l’Agriculture à Paris, du 21 février au 1er mars. Sur le stand vous pourrez découvrir un aperçu de nos recherches sur le changement climatique et sur ce que nous présenterons à Milan. Durant toute la semaine des rencontres sont organisées avec les professionnels sur les thématiques de nos 8 grands programmes transversaux de recherche. Enfin, vous y trouverez toute l’information sur les métiers de l’Inra et les opportunités de recrutement.
En savoir plus

Meilleurs vœux pour 2015.
2015, un climat de confiance en l’avenir

2014

en quelques faits marquants
  • 2014 : de nombreux temps forts dans les régions, en France et à l’international : panorama
    François Houllier souligne qu’ « Il faut y voir le signe de l’importance des enjeux liés à l’alimentation, à l’agriculture et à l’environnement, et le témoignage des attentes vis-à-vis de la recherche agronomique, dans les champs de la connaissance, de l’appui aux politiques publiques, de l’innovation, de la formation ou des débats de société. »
  • Les impacts des recherches Inra sur la société analysés : en savoir plus
    « À partir de cas concrets, le projet « Analyse socio-économique des impacts de la recherche publique agronomique » (Asirpa) a illustré la diversité, essentielle, de nos missions et des impacts de nos activités scientifiques. Il a aussi confirmé que ces impacts se construisent dans la durée — une vingtaine d’années en moyenne — et grâce à un tissu partenarial dense qu’il nous faut cultiver. » explique François Houllier
  • Un conseil d’administration renouvelé
  • Une révision de la charte du management en cours (la première édition datant de 1999)