• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Toutes les actualités

Article

24 oct 2019

Pour limiter le risque de cancer colorectal, doit-on vraiment consommer moins de viande rouge et de charcuterie ?

Un article publié le 1er octobre 2019 dans la revue Annals of Internal Médicine encourage les consommateurs de viandes rouges et charcuteries à continuer à en consommer comme à leur habitude alors que le Centre international de recherche sur le Cancer conseille de limiter cette consommation compte tenu de ses liens avérés avec le développement de cancer colorectal. Alors, qui croire ? Peut-on vraiment continuer à consommer viande rouge et charcuterie ? Pour éclairer le débat et le point de vue des auteurs de cet article qui a déclenché une polémique, Paule Latino-Martel, Fabrice Pierre, et Mathilde Touvier ont rédigé un article paru dans le média "The Conversation"

Article

04 oct 2019

Non, le thé vert ne protège pas du cancer

Cet article est adapté de la nouvelle collection « Décrypter & Comprendre » du réseau NACRe. Le réseau NACRe développe des actions d’information et des outils pour améliorer la prévention nutritionnelle des cancers ainsi que la prise en charge nutritionnelle des patients atteints de cancers.Le thé est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde, après l’eau. Dans certains pays, sa consommation est un art de vivre faisant l’objet d’un cérémonial très codifié.Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production de thé, notamment celle de thé vert, est en plein essor. Devenu un produit tendance chez les jeunes, cette boisson fait désormais l’objet d’une intense promotion de ses bienfaits présumés pour la santé et le bien-être (promesses de propriétés « détox », de drainage, etc.). Dans le cas du thé vert, de supposées propriétés « anti-cancer » sont également mises en avant. Qu’en est-il réellement ?