• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
entreprises  et filières

Entreprises et filières

L’Inra mène une politique originale, conciliant primauté du service public, soutien à l’innovation au sein des PME européennes et diffusion des savoirs et des technologies.

Organisme de "recherche finalisée", l’Inra a toujours construit et développé des relations de partenariat étroites avec son environnement socio-économique. La nature et le positionnement de ses partenaires, la conduite des relations très variées nouées avec eux ont dégagé au fil du temps trois modes d’interaction principaux, qui se sont développés en réponse à l’évolution des sciences et des technologies, de l’environnement socio-économique et de ses attentes :

  • des partenariats d’orientation

Ils doivent assurer l’écoute, la traduction de différentes expressions de la "demande sociale", ils doivent aider à identifier et construire des questions de recherche jugées prioritaires par la "société".

L’Inra entend s’assurer de "l’utilité" socio-économique de ses travaux par une analyse critique, tant préalable que chemin faisant, de la pertinence de ses recherches finalisées : les relations contractuelles nouées avec des partenaires agricoles, territoriaux et industriels sont des lieux privilégiés de cet ajustement dynamique.

  • des partenariats de recherche

Ils mettent en œuvre des opérations de recherche construites en commun, impliquent donc des engagements conjoints de moyens et d’expertises scientifiques, supposent un partage des risques par la prise en commun de paris scientifiques, nécessitent d’échanger des informations stratégiques, et aboutissent à une exploitation contractuelle des résultats obtenus en commun.

  • des partenariats de transfert

Ils favorisent l’utilisation et la valorisation des connaissances acquises par l’Inra pour des applications développées dans le cadre stratégique, industriel et commercial décidé et financé par le partenaire.